Comment devenir maçon dans une micro-entreprise ?

Les maçons sont les artisans les plus importants du secteur de la construction. Qu'il s'agisse de bâtiments, de routes ou d'autres choses. Par conséquent, leur rôle dans la société ne peut être ignoré. Toutefois, il se peut que vous souhaitiez devenir maçon indépendant. Mais vous ne savez comment y parvenir pour connaitre sur la carrière d'un maçon indépendant. Et comment postuler. 

Quel est le travail d'un maçon indépendant ? 

La France a la chance de disposer de maçons de grande qualité et bien formés, souvent polyvalents et capables de travailler aussi bien sur de grands projets (gros œuvre) que sur des projets de construction individuels (maisons, piscines, murs, fondations, etc.). 

Ce site fournit l'explication détaillée du métier. Le travail du maçon est varié et difficile, car il est souvent influencé par les conditions météorologiques et les différentes périodes de l'année (l'hiver et l'été sont les plus difficiles). 

Être maçon et également entrepreneur indépendant requiert toutes les qualités mentionnées ci-dessus, ainsi que des qualités relationnelles, mais aussi des compétences comptables. Vous devez remplir de nombreux documents et tenir à jour les reçus. 

Comment devenir maçon indépendant ? 

Quelle que soit votre profession, les démarches sont simples et rapides à partir du moment où vous souhaitez devenir micro-entrepreneur. 

L'inscription est 100% gratuite et la demande peut être traitée très rapidement (en fonction de la zone et des besoins). Toutefois, dans les zones plus "encombrées", l'application peut prendre des semaines, voire des mois. 

Comment fonctionne le processus d'inscription ? 

Vous pouvez commencer l'inscription en ligne ou à l'aide du formulaire P0 CMB, qui doit être rempli et renvoyé au CFE (CMA dans votre région). Si vous souhaitez effectuer l'inscription en ligne, rendez-vous sur le site de l'URSSAF captive. 

Après avoir effectué votre inscription auprès de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat, vous devez enregistrer votre activité artisanale auprès du RM (Répertoire des Métiers). 

Si vous souhaitez revendre votre matériel, vous devez également vous inscrire au RCS (registre des sociétés commerciales et sociales). Cette étape vous permettra de vous enregistrer auprès des autorités compétentes.